Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2021 4 28 /01 /janvier /2021 17:48

 

Partager cet article
Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
15 janvier 2021 5 15 /01 /janvier /2021 12:21
Partager cet article
Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
6 janvier 2021 3 06 /01 /janvier /2021 17:14

 

Partager cet article
Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
2 janvier 2021 6 02 /01 /janvier /2021 12:45
CFE-CGC le syndicat de l'Encadrement qui ne cesser de progresser !
Partager cet article
Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
1 janvier 2021 5 01 /01 /janvier /2021 10:50
La CFE-CGC Norauto et IRP AUTO vous souhaitent une bonne année 2021 !

En 2021, vous pouvez toujours compter sur l'équipe CFE-CGC NORAUTO !

La CFE-CGC Norauto et IRP AUTO vous souhaitent une bonne année 2021 !

 

 

 

 

 

 

 

La CFE-CGC Norauto et IRP AUTO vous souhaitent une bonne année 2021 !
Partager cet article
Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
15 décembre 2020 2 15 /12 /décembre /2020 19:33
Partager cet article
Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
25 novembre 2020 3 25 /11 /novembre /2020 19:38
La CFE-CGC Norauto négocie et signe un accord Egalité Professionnelle
Partager cet article
Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
26 octobre 2020 1 26 /10 /octobre /2020 19:10
Partager cet article
Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
22 octobre 2020 4 22 /10 /octobre /2020 14:15

" Renforcement des moyens : l’accord sur le CE européen du groupe Mobivia Driver Services a été révisé, le 16 juillet, par un accord unanime des membres du groupe spécial de négociation. Le groupe compte 21 300 salariés en Europe travaillant notamment dans les enseignes de centres automobiles A.T.U., Norauto et Midas. Lors de sa première réunion, le 7 octobre, le comité a désigné les 5 membres de son bureau qui se réunira « autant de fois que nécessaire et en tout état de cause au moins une fois par trimestre ». L’accord renforce les moyens accordés au CE européen. « Nous passons d’une réunion plénière annuelle, à quatre par an », souligne le secrétaire adjoint, Alain Monpeurt (CFE-CGC). À noter que le comité est saisi en amont de tout projet transnational, préalablement aux instances représentatives au niveau national. « Lors de la consultation du comité local, celui-ci aura l’information du résultat de la consultation du CE européen », précise l’accord. Ce dernier ne prévoit pas de budget, mais l’entreprise remboursera différents types de frais. À noter une clause plutôt rare qui prévoit que « la direction prendra en charge les frais éventuels et nécessaires liés à une consultation juridique par les membres du bureau du CE européen dans le cadre de leur mandat au CE européen après validation du devis par la direction ». Le CE européen peut recourir à une expertise annuelle relative à l’analyse des comptes et, de façon ponctuelle, recourir à une assistance dans le cadre de procédures spécifiques ou portant sur des thèmes particuliers."

 

Source : article de presse "IR Notes" édition du 21 octobre 2020 : https://links.mailingplus.net/newsl_view.php?data=b32-7k5hck15mr2g253d413v924si1

 

Photos : membres (présents + visio) du CEE et Direction le 16 juillet 2020 lors de la conclusion de l'accord

Partager cet article
Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
7 octobre 2020 3 07 /10 /octobre /2020 13:19
Le Comité d'Entreprise Européen MOBIVIA Driver Services est opérationnel

La première réunion du nouveau Comité Européen (périmètre élargi) s'est tenue le 7 octobre 2020 en visioconférence, en raison de la crise sanitaire.

Les 14 membres titulaires du Comité Européen ont procédé à l'élection du Secrétaire, du Secrétaire adjoint et de trois autres membres qui vont constituer le Bureau.

 

Résultats de l'élection des membres du Bureau du Comité Européen Mobivia :
 

- Secrétaire : Michäel Hanses (Allemagne) -> élu (14 voix sur 14)

- Secrétaire adjoint (2 candidats) : Alain Monpeurt (France) CFE-CGC -> élu (10 voix)

- 3ème membre du Bureau : Alexander Föerster (Allemagne)  -> élu (14 voix)

- 4ème membre (2 candidats) : David Bonnaterre (France)  FO -> élu (11 voix)

- 5ème membre (3 candidats) : José Martins (Portugal)  -> élu (10 voix)

 

L'accord conclu avec la Direction le 16 juillet 2020 permettra aux 14 membres du Comité Européen d'exercer leur mandat dans l'intérêt des 21 000 collaborateurs du Groupe. Le Bureau se réunira (en visioconférence) dans les prochains jours pour écrire sa feuille de route sur la base des premiers échanges relatifs aux actions à mettre en oeuvre.

 

 

Partager cet article
Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
2 octobre 2020 5 02 /10 /octobre /2020 10:18

 

 

Partager cet article
Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
1 octobre 2020 4 01 /10 /octobre /2020 08:00
La CFE-CGC demande l'actualisation de l'accord Congé de paternité pour 28 jours

Le Congé de paternité passe de 14 à 28 jours

 

La mesure sera inscrite dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2021, présenté le 7 octobre 2020 en Conseil des Ministres. Son allongement sera financé par la Sécurité Sociale. Les 3 jours de naissance sont toujours à la charge de l'employeur, et les 25 jours restants seront indemnisés par la Sécurité Sociale, dans la limite du plafond mensuel de celle-ci.

C'est pourquoi la CFE-CGC NORAUTO va demander la négociation d'un avenant à l'accord qu'elle a signé en 2013, afin que Norauto puisse compléter le salaire des Cadres pour toute la partie qui excède ce plafond.

Historique Norauto 2002 - 2013 :

 

L'indemnisation du congé de paternité et d'accueil de l'enfant suspend le contrat de travail du collaborateur ou de la collaboratrice de Norauto, qui n'est plus rémunéré(e) par l'employeur, mais par la Sécurité Sociale, dans la limite du plafond mensuel de celle-ci. L'accord d'entreprise relatif au congé de paternité négocié par la CFE-CGC NORAUTO et en vigueur dans l'entreprise depuis le 23 octobre 2002 venait compléter le salaire net des cadres (hommes) ayant plus d'un an d'ancienneté et dont la rémunération excèdait le plafond mensuel de la Sécurité Sociale.


La CFE-CGC NORAUTO a négocié, puis signé le 12 juillet 2013 un avenant à l'accord du 23 octobre 2002 relatif au congé de paternité en vue de permettre à l'ensemble des nouveaux bénéficiaires de ce récent dispositif de percevoir également le complément de salaire versé par Norauto.

Vidéo 1er octobre 2013 :

paternite.jpgDepuis le 1er janvier 2013, le congé de paternité n'est plus réservé au seul père de l'enfant. La loi du 17 décembre 2012 instaure le "congé de paternité et d'accueil de l'enfant". Il s'agit d'un congé ouvert à toute personne vivant maritalement avec la mère, indépendamment de son lien de filiation avec l'enfant : conjoint de la mère de l'enfant, personne vivant en concubinage avec elle, personne liée avec elle par un PACS (y compris dans le cadre d'un couple homosexuel).

Les droits octroyés par ce congé prévoient une autorisation d'absence accordée à la fois au père et à la personne vivant en couple avec la mère. Par conséquent, les deux bénéficiaires du congé perçoivent les indemnités journalières de la Sécurité Sociale.

La durée de l'absence est actuellement de 11 jours calendaires consécutifs (18 en cas de naissances multiples) qui se cumulent avec le congé de naissance de 3 jours prévu par le Code du Travail. Ce congé est à prendre dans les 4 mois qui suivent la naissance. Le collaborateur doit en faire la demande au moins un mois avant la date prévue pour le départ en congé et la Direction ne peut refuser ou reporter ce congé.

L'indemnisation du congé suspend le contrat de travail du collaborateur, qui n'est plus rémunéré par l'employeur, mais par la Sécurité Sociale, dans la limite du plafond mensuel de celle-ci. L'accord d'entreprise relatif au congé de paternité négocié par la CFE-CGC NORAUTO et en vigueur dans l'entreprise depuis le 23 octobre 2002 venait compléter le salaire net des cadres ayant plus d'un an d'ancienneté et dont la rémunération excèdait le plafond mensuel de la Sécurité Sociale.

La CFE-CGC NORAUTO a négocié, puis signé le 12 juillet 2013 un avenant à l'accord du 23 octobre 2002 relatif au congé de paternité en vue de permettre à l'ensemble des nouveaux bénéficiaires de ce dispositif de percevoir également le complément de salaire versé par Norauto.

  

Partager cet article
Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
24 septembre 2020 4 24 /09 /septembre /2020 13:26
Chez Norauto, un nouvel accord d’intéressement négocié par la CFE-CGC

La CFE-CGC y a négocié cet été un dispositif plus favorable
 aux cadres et agents de maîtrise que par le passé.

 

« La loi nous offrait jusqu’au 31 août pour négocier un nouvel accord d’intéressement valable un an. Nous avons saisi cette occasion et convaincu la direction et les autres syndicats de prendre un peu de risques…» Pour Alain Monpeurt, le délégué syndical central (DSC) de la CFE-CGC chez Norauto, le texte signé cet été par quatre organisations sydicales comprend des innovations qui l’apparentent presque à « un contrat avec période d’essai ». Il s’appliquera à partir d’octobre 2020 et sera renégocié au bout d’un an.

 

À la base, la CFE-CGC ne se satisfaisait pas des deux accords d’intéressement signés précédemment chez Norauto, qu’elle jugeait peu favorables aux cadres et agents de maîtrise. D’abord parce que les taux de calcul s’appliquaient uniquement sur la moitié du salaire, défavorisant donc les revenus plus élevés. Ensuite, parce que le système était compliqué et peu lisible.

 

PLUSIEURS AVANCÉES NOTABLES

 

Dans le nouveau dispositif, les taux s’appliquent sur 100 % des salaires trimestriels bruts pour générer la prime d’intéressement. Par ailleurs, une sorte d’effet « cliquet » a été instauré pour que ces gains trimestriels soient acquis définitivement, alors qu’auparavant ce n’étaient que des acomptes sur l’intéressement annuel, susceptibles (en théorie) de devoir être remboursés si l’année était mauvaise.

 

Un autre acquis de la négociation réside dans le mécanisme de pondération. Groupe français spécialisé dans la réparation, l’entretien et l’équipement automobile, Norauto est divisé en une vingtaine de régions où opèrent plus de 300 centres de profit qui dégagent chacun leur propre intéressement. L’accord négocié prévoit que le salarié touchera une prime composée à 75 % du taux d’intéressement de son centre et à 25 % de celui de sa région.

 

Avec des militants comme Eric Groult, DSC adjoint, Doriane Garattoni, DSC adjointe, et Delphine Debuchy, déléguée syndicale, la CFE-CGC est le premier syndicat de l’encadrement chez Norauto et le deuxième en global. 

 

Source : Gilles Lockhart, site confédéral CFE-CGC, article du 21 septembre 2020

Partager cet article
Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
22 septembre 2020 2 22 /09 /septembre /2020 13:08

 

La CFE-CGC NORAUTO a exprimé ses positions sur le Télétravail et apporté des propositions argumentées lors des deux premières réunions de négociation qui se sont tenues les 14 et 22 septembre 2020, en vue de la concrétisation d’un nouvel accord au sein de Norauto, pour une mise en œuvre à compter du 1er novembre 2020.

 

La CFE-CGC NORAUTO ne souhaite pas s’engager sur un accord à durée indéterminée, afin de pouvoir prendre en compte le futur déménagement du siège.

 

Pour la CFE-CGC, il est primordial de bien distinguer le télétravail « classique » de la Continuité d’Activité à Domicile (CAD) qui a été mise en œuvre dans le cadre de la crise sanitaire.

 

La négociation doit permettre d’aborder de nombreux thèmes dont le volontariat, la réversibilité du télétravail, l'anticipation de sa mise en place, la diversité des lieux de travail, la formation des managers, les pratiques managériales, l'intégration des nouveaux collaborateurs, le handicap etc. Autant de sujets fondamentaux dans un contexte où il faut s’attendre à un fort développement du télétravail à l’avenir.

 

 

Pour la CFE-CGC, le télétravail tel qu’il a été mis en place dans le cadre de la crise sanitaire (5 jours sur 5 et sans anticipation) ne devrait pas être considéré comme du télétravail mais comme de la Continuité d’Activité à Domicile (CAD).

 

 

La CAD se distingue du télétravail sur quatre points essentiels :

 

-  Le caractère contraint du travail à domicile,

 

-  La quotité de travail concernée par le travail à domicile,

 

-  Le mélange vie privée / vie professionnelle (problématique de la garde d’enfants et de leur éventuelle scolarisation à domicile, hypothèses de multiplication au sein d’un même domicile du nombre de travailleurs concernés, problématique des aidants familiaux, etc.),

- L’impossibilité de recourir à un tiers lieu pour l’exercice de l’activité (espaces de coworking ou autres).

 

 


La CFE-CGC NORAUTO a déjà eu l’occasion de porter de nombreuses propositions pour répondre aux nouveaux enjeux du télétravail, sachant que les dispositions actuelles ne permettent ni d’appréhender de manière adaptée le changement d’échelle concernant le télétravail classique, ni le recours à un télétravail contraint comme durant la crise sanitaire, qui s’apparente davantage à de la Continuité d’activité à domicile (CAD).  



Pour la CFE-CGC, il s’agit notamment de traiter les questions relatives :


- à la différenciation entre le télétravail régulier, exceptionnel et contraint ;
- au matériel professionnel et la prise en charge des frais personnels ;
- à la formation des salariés aux outils numériques ;
- à l’organisation du temps de travail ;
- à la régulation de la charge de travail des salariés et l’adaptation des objectifs ;
- à la formation des managers au management à distance ;
- à l’égalité de traitement par rapport aux salariés sur site
- à la protection du droit de repos ;
- à la protection du droit à la déconnexion.

 

 

L'accord actuel doit prendre fin le 31 octobre 2020. La CFE-CGC NORAUTO, qui compte 6 500 salariés, dont près de 600 salariés basés au siège à Lesquin, participera activement à l'élaboration de cet accord.

 

Partager cet article
Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
16 septembre 2020 3 16 /09 /septembre /2020 20:14

 

 

Un nouveau Président élu au Conseil d'administration d'IRP AUTO Gestion
Partager cet article
Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO

Qui Sommes-Nous ?

  • : CFE-CGC NORAUTO
  • : La CFE-CGC NORAUTO est la 1ère organisation syndicale de l'Encadrement (Cadres et Agents de Maîtrise) de NORAUTO. Elle a obtenu 45% des suffrages de l'Encadrement (et 22,3% tous collèges confondus) aux élections CSE de janvier 2019.
  • Contact

Recherche Par Mots Clés

Contacter un délégué

Alain MONPEURT : Délégué Syndical Central

Doriane GARATTONI : Déléguée Syndicale adjointe

Delphine DEBUCHY : Déléguée Syndicale

Thierry COTTIN : Délégué Syndical

Eric GROULT : Délégué Syndical Central adjoint

COMMUNICATION SYNDICALE

 

CFE-CGC NORAUTO, LE SYNDICAT

AU SERVICE DU PERSONNEL D'ENCADREMENT
(CADRES ET AGENTS DE MAÎTRISE) !
               
adhesion en ligne 3

 
 
 
facebook2

 
 

fb_suivez_nous.png
 
                                          
twitter3.jpg

 

 

Informations Générales :

Fil de l'actualité sociale :

 

    

 


 

page-pub-fb.jpg

 

prof-fb.jpg

 

ban_conf.jpg

 

ban_metal.jpg

 

ban-lorraine.jpg
 

 

 

 

ban_cfecgcauto.jpg

 

Branche

 

CCSA.jpg

 

accordsN.jpg

 

Droit-du-T.jpg

 

CodeT.jpg

 

Legifrance.jpg

 

licenciement-.png

 

Prud.jpg

 

contratT.jpg

 

rupture-conv.jpg

 

inaptitude

 

Protection-sociale.jpg

 

ComDePresse.jpg

 

Form-jpg

 

Apasca.jpg

 

 

Apasca 2013

 

Conseil

 

ComprendreR.jpg

 

La-retraite-en-clair.jpg

 

 

RefRetraites.jpg

 

ADHEREZ A LA CFE-CGC !

Qqsm

Comment être bien informé ?


   page facebook publique : informations générales 

 

facebook.jpg

ajouter-Fb.jpg

   facebook Cfe-cgc Norauto : inscrivez-vous pour
   recevoir des informations spécifiques en direct !


suivre-t2.jpg

twitter CFECGC_NORAUTO : suivez-nous pour être
informé dès qu'un nouvel article est publié sur ce site

 

 

 

 

cfe-cgc-norauto.com  "espace pubic" pour connaître
toutes les actions et les résultats de  la CFE-CGC au
service des collaborateurs de l'entreprise Norauto.

 


 

 


les affiches CFE-CGC NORAUTO diffusées dans
 les 300 Centres Norauto et les Services Centraux

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vos interlocuteurs CFE-CGC NORAUTO par région
joignables 6 jours sur 7 par téléphone et par mail à :
            assistance@cfe-cgc-norauto.com 

 

adhesion en ligne 3