Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 21:40

NAO 2011

l'affiche en PDF : NAO 2011 NAO 2011

Partager cet article
Repost0
Publié par : DSC CFE-CGC Norauto - dans Affichage Norauto
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 15:45

VOICI L'ECHELLE VISUELLE ANALOGIQUE

POUR L'EVALUATION DES VARIATIONS DU STRESS CHEZ NORAUTO

Reglette stress

(mode d'emploi décrit au bas de cette page, puis en cliquant sur cette image)


logo-mail.jpgDès la fin de l'année 2009, la CFE-CGC NORAUTO demandait l'ouverture de négociations en vue de l'élaboration d'un accord d'entreprise à propos des risques psychosociaux, afin de lutter contre le stress professionnel et d'améliorer les conditions de travail des agents de maîtrise et des cadres de NORAUTO. Elle considérait que "le stress est le contraire de la motivation".

 

Début 2010, elle se félicitait d'une négociation réussie en faveur des séniors en signant l'accord "Séniors". Confortée par cette réussite, le 19 février 2010, elle plaçait le stress véritablement au coeur de ses préoccupations, et rencontrait le Ministre du Travail au cours d'un échange d'idées sur ce sujet. Elle y exposait ses revendications.

 

Les négociations demandées débutaient le 23 mars 2010 et la CFE-CGC insistait alors pour qu'au delà des outils servant à établir un diagnostic "théorique", il était nécessaire de prendre le temps de s'écouter et de constituer plusieurs groupes de travail, réunissant notamment des cadres et des agents de maîtrise, afin de s'intéresser à la "vraie vie" des Centres et des Services Centraux. Elle considérait, en effet, "qu'il ne fallait pas se laisser bluffer".

 

Plusieurs réunions se sont tenues en 2010 et 2011 au cours desquelles les données sociales ont été collectées et présentées aux Délégués Syndicaux Centraux.

 

La CFE-CGC réaffirme sa volonté d'aboutir à un accord sur ce sujet dont les conséquences pourraient être, s'il n'était traité suffisamment tôt, dévastatrices tant pour la santé des collaborateurs, que pour les finances de l'entreprise.

 

echelle evaElle souhaite aussi sensibiliser les collaborateurs cadres et agents de maîtrise en leur demandant de lui remonter leur ressenti quant au stress tel qu'ils le perçoivent en situation professionnelle. Pour cela, elle met à leur disposition cet outil d'autoévaluation de la douleur. C'est un outil de veille, de comparaison et d'alerte, dans une approche collective du problème que représente le stress dans notre entreprise. Il s'agit d'un outil fiable et validé scientifiquement. Nous sommes là au coeur du rôle et de la démarche du représentant CFE-CGC du personnel au CHSCT.

 


Reglette stressLa Réglette : L'outil informatique possède deux entrées. L'une est dédiée aux collaborateurs de NORAUTO et l'autres aux représentants CHSCT de la CFE-CGC NORAUTO. Sur la partie "collaborateurs", on trouve un curseur déplaçable à l'aide de la souris et qui permet l'affichage et l'enregistrement du degré de la douleur ressentie. La partie dédiée aux représentants CHSCT de la CFE-CGC affiche, mois par mois, le nombre d'enregistrements effectués, ainsi que la moyenne "stress ressenti" établie par métier.

 

Les résultats de cette enquête seront portés à la connaissance des collaborateurs et de la direction. Cette approche présente l'intérêt d'être chiffrée, et ainsi d'être parlante aux yeux de la hiérarchie. Dans le cadre d'un suivi régulier, elle permet aussi la réalisation d'une cartographie des métiers les plus sensibles. 

La CFE-CGC est l'organisation syndicale pionnière en matière de stress professionnel. Grâce à son action, le stress est devenu un débat de société. Chaque jour, la CFE-CGC multiplie les actions et les outils pour lutter contre le mal-être au travail.

Partager cet article
Repost0
Publié par : DSC CFE-CGC Norauto - dans STRESS
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 17:00

 

images-2011-4549.jpgLors de la réunion de la Commission Paritaire Nationale des Services de l'Automobile qui s'est tenue le 05 juillet 2011, au siège du CNPA, à Suresnes, et au terme de longues négociations, la CFE-CGC - représentée par Alain MONPEURT, dûment mandaté par la Fédération de la Métallurgie - a signé l'avenant 61 à la Convention Collective Nationale relatif aux salaires minima.

 

images-2011-4541.jpgCet avenant prévoit notamment une augmentation des salaires minima de 40 euros pour les employés, et de 2,3% pour les Agents de Maîtrise et les Cadres. Il concerne les salariés des entreprises relevant de la Convention Collective des Services de l'Automobile (dont NORAUTO), et entrera en application au 1er janvier 2012. (Cette négociation s'effectue chaque année en juillet pour une application effective au 1er janvier de l'année suivante, compte-tenu des délais réglementaires d'extension).

 

Article 1er de l'avenant du 05 juillet 2011 : Les barèmes figurant au point 1 de l'annexe "salaires minima" de la Convention Collective des Services de l'Automobile seront modifiés comme suit :


Avt61-

 

Les organisations signataires ont convenu de réexaminer l'accord lors de la Commission Paritaire Nationale de janvier 2012, dans le cas où le SMIC mensuel applicable à partir de janvier 2012 serait supérieur à un ou plusieurs des minimas garantis fixés par cet article.

Avenant 61 du 05-07-2011 salaires minima 2012 Avenant 61 du 05-07-2011 salaires minima 2012

Partager cet article
Repost0
Publié par : DSC CFE-CGC Norauto - dans Affichage Norauto
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 05:20

 

FJ.jpgDans la droite ligne des décisions récentes, la Cour de cassation rend un nouvel arrêt montrant qu’elle a pris toute la mesure de l’importance des partenaires sociaux et du dialogue social dans notre pays.

 
En effet, conformément aux revendications de la CFE-CGC, La haute juridiction consacre le droit à la santé et au repos du salarié en rappelant que les États membres ne peuvent déroger aux dispositions relatives à la durée du travail que dans le respect des principes généraux de la protection de la sécurité et de la santé du travailleur.
 
La Cour de cassation se fonde sur l’article 11 du préambule de la Constitution du 27 octobre 1946, l’article 151 du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne qui se réfère à la Charte sociale européenne et à la Charte communautaire des droits sociaux fondamentaux des salariés et l’article 3121-45 du Code du travail, dans sa rédaction antérieure à la loi du 20 août 2008.
 
Ainsi, si la Cour de cassation ne remet pas en cause la validité du forfait jours, elle donne en revanche toute la place aux accords collectifs pour encadrer leur mise en œuvre.

 
La CFE-CGC, conformément à ses positions antérieures, aura le souci d’encadrer, à la lumière des exigences constitutionnelles, européenne, et de la décision de la Cour de cassation du 29 juin 2011, la mise en œuvre du forfait jours notamment en prévoyant des garanties dans les accords collectifs, de nature à assurer la protection de la sécurité et de la santé du salarié soumis au régime du forfait jours que l’employeur aura l’obligation d’observer s’il ne veut pas voir les conventions de forfaits signées privées d’effet.
 
Ceci implique notamment que les accords collectifs devront prévoir une durée raisonnable du travail et des modalités de contrôle adéquat du suivi et de la charge de travail du salarié. La CFE-CGC demande, depuis onze ans, un repos journalier de 13 heures, une durée maximale hebdomadaire de 48 heures et un salaire minimum de 3 262 euros par mois (salaire charnière de l’AGIRC) pour que les intéressés ne soient pas en dessous du SMIC horaire.

 
Toute convention de forfait qui ne respecterait pas les garde-fous prévus par les accords se verra privée d’effet et donnera lieu aux paiements d’heures supplémentaires pour le salarié.

 

Arrêt n°1656 du 29 juin 2011 de la Cour de la Chambre sociale

Forfait jours : "Les juges veulent faire pointer les cadres"

Contre le principe du "Forfait jours" pour les cadres et agents de maîtrise Norauto

Partager cet article
Repost0
Publié par : DSC CFE-CGC Norauto - dans Information
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 05:15

 justice.jpgLa Cour de cassation confirme que la catégorie professionnelle peut justifier une différence de traitement accordée à un salarié, à la condition que cet « avantage catégoriel » soit motivé par une spécificité relevant des conditions d’exercice de sa fonction, de son évolution de carrière ou des modalités de sa rémunération. Légitimement consultés, les partenaires sociaux démontrent ainsi leur faculté à créer des droits en fonction des situations professionnelles qu’ils observent pour un dialogue social vivace.

 

La CFE-CGC se réjouit de cette décision. Elle n’est que le reflet de la réalité quotidienne de bon nombre de personnels d’encadrement placés devant des responsabilités qui ne sont pas celles des autres salariés de l’entreprise : animation d’équipe, gestion de budgets, durée de travail extensible, degré de sujetion, niveau d’autonomie…

 

Dénier au personnel d’encadrement toute spécificité, c’est ne pas lui reconnaître cette responsabilité, c’est le replacer dans un rôle de stricte exécution qui fera perdre à l’entreprise toute dynamique et toute compétitivité.

 

Cette réalité est, la plupart du temps, traduite dans l’accord collectif qui encadre les conditions de travail et de rémunération de l’ensemble des salariés. Cet accord est toujours le résultat d’un compromis de négociation, qui permet à chacune des parties prenantes de se retrouver. Dénoncer tout avantage catégoriel, comme certains sont tentés de le faire par idéologie ou calcul politique, c’est remettre en cause le principe même de la négociation collective et cette recherche de compromis qui stabilise le socle social sur lequel est bâtie notre démocratie : ôter des pierres à ce socle, c’est prendre le risque de l’écroulement de tout l’édifice.

 

cour-de-cassation.jpgLa Cour de cassation, dans sa sagesse, conforte ainsi le principe de négociation collective et place un garde-fou salutaire à toute déviance qui réduirait le contrat de travail à une seule transaction de gré à gré, laissant le salarié désarmé devant la pression d’un employeur soucieux seulement de performance financière.

 

Pour la CFE-CGC, la question de l’égalité de traitement doit s’appuyer sur d’autres fondements : la compétence, la mixité sociale, l’équité.

 

lire aussi : La Cour de Cassation ouvre grand la porte à la CFE-CGC

  Négociation collective intercatégorielle et CFE-CGC Négociation collective intercatégorielle et CFE-CGC


Partager cet article
Repost0
Publié par : DSC CFE-CGC Norauto - dans Information
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 11:00

Le-conge-de-parternite-revient-a-la-mode

logo-mail-copie-1.jpgDepuis le 23 octobre 2003, et sur proposition de la CFE-CGC NORAUTO, les pères de familles travaillant chez NORAUTO bénéficient, durant le Congé de Paternité, du maintien de leur salaire net (sous déduction des prestations servies par la Sécurité Sociale), y compris sur la partie excèdant la plafond de la Sécurité Sociale. Si le Congé de Paternité est rendu obligatoire et / ou plus long, la CFE-CGC NORAUTO demandera l'application de l'accord sur la nouvelle durée.

rappel de l'accord en vigueur chez NORAUTO : Accord Norauto Congé de Paternité Accord Norauto Congé de Paternité

Partager cet article
Repost0
Publié par : DSC CFE-CGC Norauto - dans Information
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 20:07

APASCA-

Pour en savoir plus, cliquez sur l'image ci-dessus

Partager cet article
Repost0
Publié par : DSC CFE-CGC Norauto - dans Information
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 07:20

Prime obligatoire pouvant atteindre 1 000 euros: le gouvernement vient de préciser le dispositif qu’il envisage de mettre en place pour faire bénéficier les salariés des résultats de l’entreprise.

La CFE-CGC prend acte de cette volonté. Elle jugera le moment venu de ce que cela aura réellement apporté aux uns et aux autres.

Dans une année où l’inflation repart significativement, le pouvoir d’achat des ménages est en berne.

 

Rien ne remplace les mesures salariales pérennes qui contribuent également au financement de notre protection sociale. Toutefois, ce énième mécanisme peut servir à colmater les trous dans la raquette du partage de la valeur ajoutée.

Dès que les décrets d'application seront publiés, la CFE-CGC NORAUTO demandera l'ouverture de négociations en vue de définir la valeur de cette prime obligatoire dont elle augure qu'elle puisse être significative, au regard des dividendes de l'exercice écoulé dont les montants versés aux actionnaires sont en augmentation.

Il est évident que cette prime devra être déconnectée des prochaines négociations salariales annuelles.

Par ailleurs, la CFE-CGC NORAUTO observe le taux croissant d'inflation qui s'affiche depuis le début de cette année. Elle ne manquera pas de demander la réouverture de négociations salariales (accord NAO 2010 qui s'est appliqué, en matière de rémunération, au 01/01/2011) si le taux d'inflation sur 12 mois glissants doit être supérieur à 2% sur 3 mois consécutifs (il se situe déjà à 2% en mars et à 2,1% en avril), conformément à l'article 4 "suivi de l'accord".

Partager cet article
Repost0
Publié par : DSC CFE-CGC Norauto - dans Information
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 13:32

Drapeau-europeen.jpgLes membres du nouveau Comité d'Entreprise Européen de Norauto représentant la France, la Belgique, l'Espagne, l'Italie, la Pologne et le Portugal se sont réunis le 31 mars 2011 au siège du Norauto International à Lesquin.

L'ordre du jour portait sur l'élection du Secrétaire et des membres du Bureau du Comité, sur l'information de la situation et l'activité des pays au cours de l'exercice 2009-2010, l'information sur les objectifs des pays pour l'exercice 2010-2011, l'information sur les orientations et perspectives d'avenir de chaque pays (à moyen et à long terme), l'information sur d'éventuelles ouvertures de magasins dans d'autres pays européens, sur l'organigramme des pays et la visite de l'Institut de Formation.

L'élection du Secrétaire du Comité Européen est venue confirmer les bons résultats électoraux à l'actif de la CFE-CGC NORAUTO depuis plusieurs années, et notamment depuis la précédente mandature européenne, puisqu' Alain MONPEURT, a été réélu à ce poste pour un nouveau mandat de quatre ans. Il sera entouré pour cette tâche par trois autres membres du Bureau émanant de la France, la Belgique et l'Espagne. Ensemble ils ne manqueront pas de faire preuve de vigilance et de soulever toutes questions et remarques sur les actions et orientations européennes de l'entreprise.

pdm3.jpg

interview.jpg

 

 

Partager cet article
Repost0
Publié par : DSC CFE-CGC Norauto - dans Information
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 17:23

Bernard VAN CRAEYNEST, président de la CFE-CGC, vient de s'entretenir avec le Premier ministre, François FILLON

 

Dans cette vidéo, Bernard VAN CRAEYNEST vous rend compte de cet échange qui a permis à la CFE-CGC d'insister sur : les difficultés que rencontrent les classes moyennes, les menaces qui pèsent sur le régime de retraite complémentaire AGIRC et indirectement sur l'encadrement ("à force de faire semblant de payer les cadres, les cadres vont faire semblant de travailler")…, le blocage actuel, par le patronat, du financement de la protection sociale, les propositions de la CFE-CGC pour une relance de l'emploi et du dialogue social, la nécessité de créer une "Maison du dialogue social"….

 

logo-mail.jpgPour la CFE-CGC NORAUTO, il est fort regrettable de constater que les Chefs d'atelier, les Responsables Ventes et les Responsables Gestion et Administration, qui sont tous des membres de l'ENCADREMENT (statut CADRE), perçoivent un salaire qui, d'une part évolue faiblement d'année en année, et, d'autre part est largement inférieur au plafond mensuel de la Sécurité sociale. Ils pourraient un jour, être tentés de "faire semblant de travailler"... Gageons que la Direction de Norauto saura progressivement rattrapper cette anomalie récurrente, en faisant un premier pas conséquent lors des négociations annuelles obligatoires qui vont prochainement s'engager...

Partager cet article
Repost0
Publié par : DSC CFE-CGC Norauto - dans Information
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 15:25

CS2 17-03-11Les membres du Conseil National CFE-CGC NORAUTO et MIDAS se sont réunis les 17 et 18 mars 2011 au siège social de NORAUTO à Lesquin.

Ces deux journées ont été consacrées à de nombreux points relevant de l'actualité sociale, notamment la durée du travail au sein de Norauto, l'observatoire de l'accord NAO 2010 (bilan des augmentations générales et individualisées de salaires en janvier 2011 et analyse des primes trimestrielles des Responsables de Secteur, par rapport aux engagements de la Direction), élaboration des revendications CFE-CGC en vue des prochaines Négociations Annuelles Obligatoires, évaluation des actions de la Direction en vue de réduire les risques psychosociaux au travail et projet d'accord dans ce sens, préparation de la réunion du Comité de Groupe MOBIVIA devant se tenir le 28 mars 2011, préparation de la réunion du Comité d'Entreprise Européen Norauto devant se tenir le 31 mars 2011, examen des "actions suite au Tour de France 2010", échanges à propos de la semaine en Centre pour tous les collaborateurs des Services Centraux, formation des adhérents, etc.

BD38956En préambule de leurs débats, et en vue de renforcer leur performance en termes d'écoute des collaborateurs, ils ont confié l'animation de la première demi-journée à un psychologue clinicien, coordinateur du Centre d'écoute psychologique PSYA, spécialiste de l'écoute et de la prévention et de la gestion des risques psychosociaux.

Ils se sont ensuite déplacés en région Nord pour connaître le ressenti de nombreux interlocuteurs sur leurs conditions de travail et ont rencontré des membres de la direction en fin de journée à Lesquin.

Concernant le débat sur la durée du temps de travail chez Norauto, et considérant les souhaits des collaborateurs de l'entreprise, ils ont unanimement réaffirmé leur volonté de tout mettre en oeuvre pour conserver les avantages acquis des ces derniers, et notamment de rejeter toute proposition en vue d'une éventuelle mise en place du "forfait jours" pour l'Encadrement.

logo-mail.jpgIls ont pris acte de la qualité des débats lors de la récente négociation sur le temps de travail, tant avec les autres organisations syndicales qu'avec la Direction de Norauto, se sont félicités d'avoir été entendus, et ils confirment que la CFE-CGC se situe comme un interlocuteur constructif, au service des salariés qu'elle représente et dont elle entend préserver, et même améliorer, les intérêts.

 

pour en savoir plus :
espaceadherent logo

Partager cet article
Repost0
Publié par : DSC CFE-CGC Norauto - dans Information
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 13:28

stop-.jpgPour faire suite aux réunions de négociation qui se sont tenues les 02 et 07 mars 2011, la CFE-CGC, suivie par la plupart des organisations syndicales, et la Direction de Norauto conviennent qu'il est " urgent d'attendre" avant d'entreprendre des modifications en profondeur.

Il s'avère, en effet, plus judicieux de tester l'organisation du temps de travail sur la base de l'accord actuel plutôt qu'au moyen d'un accord temporaire qui aurait démarré le 1er avril 2011 et aurait remis en cause un certain nombre d'avantages acquis pour les employés et agents de maîtrise "non encadrants".

 

logo-mail.jpgLa CFE-CGC estime que l'avenant temporaire, tel qu'il est proposé, présente des bouleversements trop importants pour les collaborateurs des Centres, alors que l'accord actuellement en vigueur, dès lors qu'il est appliqué comme il se doit, permet de tester des horaires différents (37 heures sur plusieurs semaines consécutives, par exemple).

 

logo-mail.jpgLa CFE-CGC entend privilégier avant tout les attentes des collaborateurs, et reste attentive aux incidences de tout changement d'organisation du temps de travail sur la conciliation de la vie familiale et professionnelle. Elle se félicite d'avoir été entendue par la Direction, laquelle souhaite, avant tout, orienter ses actions vers une solution pérenne et conforme à ses objectifs en matière de politique RH résultant du "tour de France"  qu'elle a réalisé au cours du second semestre 2010.

 

montreDes tests de plannifications d'horaires différents, dans le respect des règles actuelles, seront ainsi mis en oeuvre sur plusieurs sites, afin d'évaluer si une modification de l'accord actuel est opportune. La CFE-CGC a obtenu l'engagement de la Direction que les collaborateurs n'en seront pas pénalisés et que cette démarche se fera sur la base du volontariat à 100%.

 

En fonction des résultats, une nouvelle négociation pourrait être engagée, à l'initiative de la Direction, en vue d'une éventuelle modification de l'accord.

 

Concernant l'Encadrement, la CFE-CGC prend bonne note que, pour le moment, aucune modification du temps de travail n'est prévue, le principe du "forfait jours" n'étant pas à l'ordre du jour, selon la Direction qui a déclaré que "s'agissant des encadrants, il n'y a rien de spécifique d'envisagé à ce jour" et qu'elle "sait que le forfait jours est remis en cause par la Cour Européenne des Droits de l'Homme".

 

La CFE-CGC prend acte de la qualité des débats lors de ces négociations sur le temps de travail, tant avec la Direction qu'avec les autres organisations syndicales.

 

Toujours soucieuse de la préservation des avantages acquis et des intérêts des salariés, elle portera une attention particulière au suivi des tests envisagés et à la nouvelle négociation qui pourrait en résulter.

 

pour en savoir plus :

espaceadherent logoLes 2 articles précédents :

La Direction de Norauto envisage un aménagement de l'accord sur les 35 heures...

La Direction de Norauto envisage un aménagement de l'accord 35 heures (suite 1)

Partager cet article
Repost0
Publié par : DSC CFE-CGC Norauto - dans Information
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 18:46

réunion-

Comme prévu, la Direction de Norauto et les organisations syndicales se sont rencontrées lors de la réunion de négociation du mercredi 02 mars 2011. La CFE-CGC a précisé ses positions telles que décrites dans l'article précédent. Elle remercie les collaborateurs de Norauto qui lui ont fait remonter leur avis au moyen du sondage disponible sur ce site, et pour les nombreux commentaires reçus via le lien : je donne mon avis. La prochaine réunion de négociation se tiendra lundi 07 mars 2011. Les adhérents CFE-CGC NORAUTO peuvent consulter, dès-à-présent, la déclaration officielle de la CFE-CGC qui sera formulée lors de cette nouvelle réunion, en cliquant sur ce lien : déclaration CFE-CGC du 07 mars. Les conclusions de ces négociations seront prochainement publiées sur l'espace public de ce site...

Partager cet article
Repost0
Publié par : DSC CFE-CGC Norauto - dans Information
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 14:32

montre.jpg

Vendredi 11 février 2011, la direction de Norauto a convoqué les délégués syndicaux centraux des cinq organisations représentatives des salariés afin de leur soumettre un projet d'avenant temporaire sur l'aménagement du temps de travail en centre. Elle explique cette démarche par l'évolution de la législation, et par le fait qu'elle a été sollicitée par de nombreux collaborateurs de l'entreprise, notamment lors du "tour de France" réalisé en 2010. Elle propose une expérimentation, sur un semestre et pour un échantillon de douze centres, d'un horaire hebdomadaire de 37 heures de travail effectif (pauses actuelles exclues de l'accord), avec attribution de  six jours de RTT, en supprimant le principe des semaines à 4 jours, et avec la possibilté d'effectuer des heures supplémentaires payées mensuellement (à partir de la 38ème heure réalisée dans la semaine), ceci pour tous les employés et les agents de maîtrise "non encadrants" des centres concernés.

La CFE-CGC, parfaitement consciente de la qualité de l'accord actuel (signé en 1999), a pris connaissance des détails du projet, mais s'est montrée très dubitatives quant à la volonté de la direction de garantir les nombreux avantages acquis depuis douze ans dans l'accord actuel. Le texte présenté souffre, en effet, d'importantes lacunes eu égard à la Convention Collective des Services de l'Automobile. La direction a précisé qu'il ne s'agirait, si les organisations syndicales en étaient signataires, que d'un test... Mais à quoi peut donc servir un test, si ce n'est qu'à être ensuite dupliqué sur l'ensemble des centres ?...
 

La CFE-CGC NORAUTO se félicite d'avoir été entendue (nombreuses interventions depuis plusieurs mois en C.E., C.C.E., réunions des délégués syndicaux centraux, affichage, etc.), puisqu'il n'est nullement question, pour le moment, de toucher au temps de travail des cadres et agents de maîtrise "encadrants". Pour rappel, elle est très attachée, pour ces deux catégories, au principe d'un horaire hebdomadaire assorti de jours de RTT, et par conséquent, serait opposée au principe du "forfait jours" (déclaré non conforme par le Comité Européen des Droits Sociaux le 13 septembre 2010, sur intervention de la CFE-CGC).
 

Les prochaines réunions de négociation ont été fixées aux 02 et 07 mars 2011 à Lesquin pour ce projet qui, s'il recueille les signatures nécessaires, pourrait être applicable dès le mois d'avril 2011.
 

La CFE-CGC sera très vigilante sur le respect des droits et des avantages acquis des salariés qui pourraient être concernés. A l'instar d'autres organisations syndicales, elle reste néanmoins très réservée sur les suites à donner à ce projet pour lequel la direction devra, si elle souhaite aboutir, considérer tous les amendements qui lui seront soumis, à commencer - à minima - par le maintien des droits et avantages actuels...
 

Le Conseil National CFE-CGC NORAUTO se réunira en mars pour débattre sur ce sujet.

pour en savoir plus :

espaceadherent logo

pour recevoir des informations sur le déroulement des négociations, abonnez-vous à nos articles et à notre newsletter ->
 

Pour nous faire part de vos remarques : cliquez sur -> je donne mon avis

L'évolution des conditions de travail des cadres depuis 1945 vue par la CFE-CGC

Partager cet article
Repost0
Publié par : DSC CFE-CGC Norauto - dans Information
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 20:54
Bernard VAN CRAEYNEST, Président de la CFE-CGC s'exprime sur l'évolution du temps de travail
des cadres depuis 1945, et notamment sur le "Forfait jours", lors du salon des C.E. du 01/02/2011.

en savoir plus ?  Cliquez sur ce lien ->  Contre le principe du "Forfait jours" pour les cadres et agents de maîtrise Norauto

Partager cet article
Repost0
Publié par : DSC CFE-CGC Norauto - dans Information

Qui Sommes-Nous ?

  • : CFE-CGC NORAUTO
  • : La CFE-CGC NORAUTO est la premiere organisation syndicale de l'Encadrement (Cadres et Agents de Maîtrise) de NORAUTO. Elle a obtenu 45% des suffrages de l'Encadrement (et 22,3% tous collèges confondus) aux élections CSE de janvier 2019.
  • Contact

Recherche Par Mots Clés

Contacter un délégué

Alain MONPEURT : Délégué Syndical Central

Doriane GARATTONI : Déléguée Syndicale adjointe

Delphine DEBUCHY : Déléguée Syndicale

Eric GROULT : Délégué Syndical Central adjoint

COMMUNICATION SYNDICALE

 

CFE-CGC NORAUTO, LE SYNDICAT

AU SERVICE DU PERSONNEL D'ENCADREMENT
(CADRES ET AGENTS DE MAÎTRISE) !
               
adhesion en ligne 3

 

 

 
facebook2
 

fb_suivez_nous.png
 
                                          
twitter3.jpg

 

 

Informations Générales :

Fil de l'actualité sociale :

 

    

 


 

page-pub-fb.jpg

 

prof-fb.jpg

 

ban_conf.jpg

 

ban_metal.jpg

 

ban-lorraine.jpg
 

 

 

 

ban_cfecgcauto.jpg

 

Branche

 

CCSA.jpg

 

accordsN.jpg

 

Droit-du-T.jpg

 

CodeT.jpg

 

Legifrance.jpg

 

licenciement-.png

 

Prud.jpg

 

contratT.jpg

 

rupture-conv.jpg

 

inaptitude

 

Protection-sociale.jpg

 

ComDePresse.jpg

 

Form-jpg

 

Apasca.jpg

 

 

Apasca 2013

 

Conseil

 

ComprendreR.jpg

 

La-retraite-en-clair.jpg

 

 

RefRetraites.jpg

 

ADHEREZ A LA CFE-CGC !

Qqsm

Comment être bien informé ?


   page facebook publique : informations générales 

 

facebook.jpg

ajouter-Fb.jpg

   facebook Cfe-cgc Norauto : inscrivez-vous pour
   recevoir des informations spécifiques en direct !


suivre-t2.jpg

twitter CFECGC_NORAUTO : suivez-nous pour être
informé dès qu'un nouvel article est publié sur ce site

 

 

 

 

cfe-cgc-norauto.com  "espace pubic" pour connaître
toutes les actions et les résultats de  la CFE-CGC au
service des collaborateurs de l'entreprise Norauto.

 


 

 


les affiches CFE-CGC NORAUTO diffusées dans
 les 300 Centres Norauto et les Services Centraux

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vos interlocuteurs CFE-CGC NORAUTO par région
joignables 6 jours sur 7 par téléphone et par mail à :
            assistance@cfe-cgc-norauto.com 

 

adhesion en ligne 3