Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 décembre 2018 3 19 /12 /décembre /2018 11:18
La CFE-CGC a été entendue : 200 euros pour tous, y compris pour les Cadres !

Sa demande ayant bien été prise en compte par la Direction de Norauto, la CFE-CGC NORAUTO se félicite de l’obtention d’une prime exceptionnelle de 200 euros nets, défiscalisée, pour l’ensemble des collaborateurs Cadres, Agents de Maîtrise et Employés.

Bien que le montant reste  relativement faible, au regard de ce qui se pratique dans de nombreuses entreprises, et que cette mesure intègre un seuil salarial, elle va toucher un grand nombre de collaborateurs, notamment Agents de Maîtrise et Cadres.

Ce n’était pas gagné d’avance, puisque lors des premières discussions, la Direction considèrait que les Cadres de Norauto, au motif qu’ils peuvent percevoir d’autres primes variables par ailleurs (en fonction des objectifs et des résultats), devaient être exclus du dispositif. La CFE-CGC NORAUTO a fait méthodiquement valoir ses arguments constructifs dans l’intérêt des Cadres et a été entendue.

Elle a été la seule organisation syndicale à s'exprimer pour soutenir les Cadres, en vue de la perception de cette prime de 200 euros nets. 

La CFE-CGC NORAUTO estime que c’est un premier pas et prend date, sitôt après les élections de janvier, pour renégocier l’accord d’intéressement afin de redonner de la motivation, enrayer le turn’over, et mieux répartir la valeur ajoutée en rétribuant davantage les collaborateurs de l’entreprise.

 

Cliquez ici pour en savoir plus...

et ici, pour en savoir... encore plus sur les actions de la CFE-CGC NORAUTO...

Partager cet article

Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
14 décembre 2018 5 14 /12 /décembre /2018 21:07
Informations CFE-CGC Elections Norauto du 7 au 15 janvier 2019

Pour en savoir plus, téléchargez le fichier PDF ci-dessus et cliquez sur les images

Informations CFE-CGC Elections Norauto du 7 au 15 janvier 2019

2009 / 2018

Quels sont les faits marquants et les avancées obtenues
par la CFE-CGC NORAUTO depuis 10 ans ?

 

Pour en savoir plus, cliquez sur cette image :

 

Partager cet article

Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
14 décembre 2018 5 14 /12 /décembre /2018 17:14

La CFE-CGC NORAUTO a demandé officiellement à la Direction de Norauto d’accorder une prime exceptionnelle défiscalisée à tous les Collaborateurs de l’entreprise, sans aucune distinction de statut, selon le dispositif annoncé par le Président de la République et expliqué par le Premier Ministre. Une décision devrait être prise et communiquée très prochainement...

 

cliquez ici, pour en savoir plus sur les actions de la CFE-CGC NORAUTO...

Partager cet article

Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
7 décembre 2018 5 07 /12 /décembre /2018 11:00

Le Comité économique et social (CSE) remplace les représentants élus du personnel dans l'entreprise. Comment mettre en place cette nouvelle instance ? Illustration concrète avec Alain Monpeurt, délégué syndical central CFE-CGC chez Norauto.

Comité Social et Economique : un accord innovant chez Norauto


 

La CFE-CGC, vous en avez déjà entendu parler ? Si vous ne savez pas exactement à quoi sert un syndicat, pas de panique, on vous fait le récap' en 1 minute. Pour vos élections professionnelles, votez CFE-CGC !


 

Dialogue social : La CFE-CGC Norauto s’appuie sur les contraintes de la réforme des IRP pour les transformer en opportunités et signe un accord CSE innovant.

Partager cet article

Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
1 décembre 2018 6 01 /12 /décembre /2018 20:57

Il faut protéger l'Encadrement, car on n'a pas trouvé meilleure courroie de transmission dans l'entreprise. C'est pour cela que la CFE-CGC milite pour poursuivre les négociations sur l'encadrement et aboutir à un résultat qui sera bénéfique tant aux entreprises, qu'aux salariés.

Partager cet article

Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
1 décembre 2018 6 01 /12 /décembre /2018 13:44

Le chèque déjeuner à 7 euros était une revendication CFE-CGC NORAUTO. Dans le cadre des NAO (Négociations Annuelles Obligatoires) 2019, la CFE-CGC NORAUTO revendiquera notamment une hausse d'un euro supplémentaire du montant des chèques déjeuner, pour les porter à 8 euros. Connaissez-vous l'historique de la mise en place et de l'évolution des chèques déjeuner chez Norauto ? Pour en savoir plus, cliquez sur l'image "chèque déjeuner" ci-dessus.

 

cliquez ici pour en savoir... encore plus sur les actions de la CFE-CGC NORAUTO...

 

Partager cet article

Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
30 novembre 2018 5 30 /11 /novembre /2018 11:01

Les délégués CFE-CGC NORAUTO ont participé à la soirée de lancement du Guide CFE-CGC des aidants familiaux

 

Le Guide CFE-CGC sur les aidants familiaux a été lancé !

Partager cet article

Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
7 novembre 2018 3 07 /11 /novembre /2018 20:42

Partager cet article

Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
30 octobre 2018 2 30 /10 /octobre /2018 12:20
Belle progression du nombre d'adhérents CFE-CGC chez Norauto en Lorraine !

"Les sections syndicales ayant réalisé le plus grand nombre d’adhérents ont été mises à l’honneur. Il s’agit des sections de SOVAB, VIESSMANN, FERCO, PSA Trémery, PSA Borny, NORAUTO, LORMAFER, FONDERIE LORRAINE, MAGNA CHASSIS  et GRUNDFOS."

Belle progression du nombre d'adhérents CFE-CGC chez Norauto en Lorraine !

Partager cet article

Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
26 octobre 2018 5 26 /10 /octobre /2018 20:05

Pour ne pas subir la mise en place du comité social et économique, l'équipe CFE-CGC de Norauto s'est attelée à la rédaction d'un projet d'accord de 17 pages pour la première réunion de négociation. Recomposition d'un CHSCT à travers une commission SSCT de 20 membres, institution de 42 représentants de proximité, etc. Alain Monpeurt, délégué syndical central du syndicat catégoriel, se félicite de la méthode et des résultats obtenus. Interview :

 

 

Si les prochaines élections professionnelles au sein de Norauto n'auront lieu qu'en janvier 2019, toutes les modalités de fonctionnement du nouveau comité social et économique unique sont déjà décidées. Dès juillet un accord majoritaire a été signé par la CFTC, la CFE-CGC, FO et la CGT, avant de devenir un accord unanime en septembre avec l'adhésion de la CFDT au texte (*). Présentation par Alain Monpeurt, délégué syndical central CFE-CGC de la méthode adoptée par son syndicat et des mesures plus favorables obtenues.

 

 

Comment avez-vous préparé la négociation de mise en place du CSE ?

 

"Pour une première négociation sur un sujet aussi important, qui menace les moyens de la représentation du personnel, la préparation est primordiale. D'autant plus que nous avons récemment changé de directeur général, de DRH et de directrice des relations sociales et qu'une réorganisation de l'entreprise est en cours. J'ai eu la chance d'accueillir le Premier ministre sur le stand CFE-CGC de la foire de Châlons fin août 2017, quelques jours à peine après l'adoption des ordonnances. J'en ai profité pour échanger avec Franck Morel, conseiller social à Matignon, ce qui m'a permis d'avoir de premiers éléments d'information. Les équipes du syndicat ont ensuite été formées par la société d'assistance juridique Comité conseils. Nous sommes ressortis de cette formation avec pour challenge de rédiger un projet d'accord, une première pour nous. Ce travail a accouché d'un texte de 17 pages." 

 

 

 

Quel accueil la direction a-t-elle réservé à ce projet d'accord ?

 

"Il faut rester modeste car nous n'avions aucune garantie de résultat, mais pour cette négociation la direction a retenu 70% de nos propositions. C'est une belle victoire car nous avons su transformer une contrainte légale, susceptible de réduire nos moyens, en opportunité."

 

 

 

En quoi l'accord CSE de Norauto est-il plus favorable que les mesures supplétives des ordonnances ?

 

"L'accord prévoit l'élection de 35 titulaires et autant de suppléants. Pour notre effectif, c'est cinq élus de plus que le plancher des ordonnances Travail et seulement un de moins que ce que nous avions dans le cadre du comité d'entreprise. Chaque organisation syndicale représentative pourra désigner deux délégués syndicaux et la commission SSCT sera composée de 20 membres. Surtout, la direction a accepté l'institution de 42 représentants de proximité. Selon les premières statistiques du ministère du Travail, ce n'est prévu que par 15% des 9 000 accords CSE conclus en 2018. Et tous ces représentants de proximité auront droit à une formation santé/sécurité de cinq jours. Nous avons démontré à la direction que nous avions besoin de continuer de rencontrer nos collègues. En tant que délégué syndical central, si je ne faisais pas aussi souvent du terrain je finirais par ne plus représenter que moi-même ! Comme dans toute négociation, cet accord est le fruit de compromis. De notre côté nous avons consenti la création d'un CSE unique alors que nous aurions pu réclamer deux CSE d'établissement et un CSE central. Mais in fine, alors que le passage au CSE provoque en moyenne la disparition de 30% des mandats, nous sommes parvenus à préserver le nombre de postes à pourvoir et à reconstituer un super CHSCT."

 

 

 

Sur quel dossier travaillez-vous en ce moment ?

 

"Nous sommes en pleine négociation du protocole d'accord préélectoral. Cela avance bien justement parce que nous avons conclu en amont des élections professionnelles cet accord structurel sur le comité social et économique. Le texte pourrait être lui aussi conclu à l'unanimité. Avec les ordonnances Travail, tout se négocie maintenant dans l'entreprise. Et bien il faut le faire, après avoir préparé le sujet".

 

 

 

(*) Au sein de Norauto, la CFE-CGC (70% dans le collège cadres et 28,30% pour l'ensemble du personnel) est le second syndicat juste derrière la CFTC (29,13%) et devant la CFDT (16,51%), FO (15,58%) et la CGT (10,37%).

 

 

Source : Julien François - actuEL-CE - Le Quotidien des représentant du Personnel - édition du 26/10/2018

 

Partager cet article

Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
8 octobre 2018 1 08 /10 /octobre /2018 09:24
Alain Monpeurt, DSC CFE-CGC

"Transformer une contrainte sociale (les ordonnances Travail imposant la fusion des IRP) en opportunité, tel est le pari que nous avons réussi chez Norauto, avec l'accord CSE signé le 24 juillet 2018... Mon organisation a combattu les ordonnances durant leur écriture au cours de l'été 2017... mais une fois celles-ci mises en place, il a bien fallu faire avec et tenter d'en tirer le meilleur parti. Le déclic est venu le 1er septembre 2017, à la Foire de Châlons-en Champagne, lorsqu' Édouard Philippe, alors tout frais Premier Ministre, et son Conseiller Franck Morel, sont venu échanger sur le stand du syndicat des Cadres. J'ai pu discuter avec Franck Morel qui m'a donné quelques éléments en avant-première sur les futurs décrets qui allaient accompagner les ordonnances. Fort de ces informations, j'ai pu former mes équipes en vue de la négociation qui allait s'ouvrir, dans l'objectif d'en tirer quelque-chose d'innovant... On a quasiment reconstitué le CHSCT avec 20 membres, en donnant d'importantes prérogatives à la Commission Santé Sécurité et Conditions de Travail  et aux 42 Représentants de proximité..."

 

Source : "Entreprise & Carrières" édition 1401 du 07 octobre 2018

Source : "Entreprise & Carrières" édition 1401 du 07 octobre 2018

Partager cet article

Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
8 octobre 2018 1 08 /10 /octobre /2018 08:33
L'accord CSE signé chez Norauto par la CFE-CGC va permettre d'avoir des élus forts
L'accord CSE signé chez Norauto par la CFE-CGC va permettre d'avoir des élus forts
L'accord CSE signé chez Norauto par la CFE-CGC va permettre d'avoir des élus forts

Négocié de mai à juillet, signé par cinq syndicats dont la CFE-CGC, l’accord institue des droits et des moyens qui vont bien au-delà de ceux prévus par la loi. 


« Nous connaissons bien nos collègues parce que nous sillonnons régulièrement les centres Norauto. »C’est ainsi qu’Alain Monpeurt, délégué syndical central CFE-CGC depuis 2006, explique le succès du syndicat de l’encadrement chez le spécialiste de l'entretien automobile (370 centres) : 70 % des suffrages au collège cadres lors des dernières élections en 2014, 28 % tous collèges confondus sur les 6 400 salariés du périmètre France. Autant dire que quand la CFE-CGC se met à la table des négociations, elle compte. Surtout quand elle fonctionne « en bonne intelligence » avec la CFTC (29 %) et FO (18 %). Quitte même à conclure de temps en temps tel ou tel « accord atypique », dixit Alain Monpeurt, avec la CGT (10 %). 

Signé en juillet dernier, l’accord innovant de mise en place du comité social et économique (CSE) vient illustrer l’utilité concrète de la négociation, l’accord octroyant aux futurs élus des droits et des moyens qui vont bien au-delà de ceux prévus par le droit du travail. Les représentants de proximité, par exemple. Là où seulement 15 % des entreprises qui ont négocié un CSE en stipulent l’existence, l’accord CSE Norauto établit leur nombre à 42 ! Ceux-ci disposeront d’un crédit de délégation de 30 heures par mois et de cinq jours de formation. 

 

  • « L’accord va permettre d’avoir des élus forts disposant de moyens adaptés »

Autre point clé de l’accord : alors que la loi prévoit 3 membres, la commission santé, sécurité et conditions de travail en comptera 20, avec chacun 30 heures de délégation. Deux représentants par syndicat - au lieu d’un seul selon le droit du travail - pourront assister aux réunions du CSE. Le secrétaire et le trésorier seront assistés chacun par deux adjoints disposant de 40 heures par mois, permettant ainsi de « mieux gérer le budget social pour l’ensemble des collaborateurs », assure Alain Monpeurt.

Par ailleurs, le CSE se réunira une fois par mois (y compris en août) de manière physique et non en vidéo-conférence, un dispositif dont beaucoup d’entreprises ont tendance à abuser. Négocié en trois mois, l’accord place donc la barre haut en matière de droit syndical. « La CFE-CGC a pris à bras le corps cette négociation en multipliant les réunions préparatoires avec ses adhérents et ses militants, résume Alain Monpeurt. Au point de concocter elle-même un projet d’accord présenté à la direction et qui a servi de plateforme de négociation. L’accord signé va permettre d’avoir des élus forts, ayant une vision globale de l'entreprise tout en disposant de moyens adaptés en termes de temps et de budget »

 

  • Les points clés de l’accord CSE signé chez Norauto

35 titulaires au CSE (au lieu des 30 prévus par la loi)

2 représentants syndicaux par organisation syndicale (au lieu d’un)

> 2 secrétaires adjoints et 2 trésoriers adjoints, avec les heures qui vont avec (en plus des seuls secrétaire et trésorier prévus par la loi)

42 représentants de proximité (contre 24 au départ de la négociation) avec chacun 30 heures de délégation et la formation adéquate.

20 membres de la commission santé, sécurité, conditions de travail, avec 30 heures et idem de délégation et la formation adéquate.

1 réunion du CSE tous les mois

 

Partager cet article

Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
5 octobre 2018 5 05 /10 /octobre /2018 16:56
Le Comité Social et Economique sera prochainement mis en place chez Norauto
Le Comité Social et Economique sera prochainement mis en place chez Norauto

Partager cet article

Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
1 octobre 2018 1 01 /10 /octobre /2018 19:11

Partager cet article

Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO
28 septembre 2018 5 28 /09 /septembre /2018 17:26
Accord CSE : la CFE-CGC et Norauto mettent la barre Haut !

Extrait "Le Magazine CFE-CGC" édition septembre 2018

Cliquez sur l'image pour découvrir le Magazine et voir page 8

 

Une nouvelle vidéo explicative sur le CSE Norauto, à découvrir prochainement...

 

Partager cet article

Repost0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO

Qui Sommes-Nous ?

  • : CFE-CGC NORAUTO
  • : La CFE-CGC NORAUTO est la 1ère organisation syndicale de l'Encadrement (Cadres et Agents de Maîtrise) de NORAUTO. Elle a obtenu 45% des suffrages de l'Encadrement (et 22,3% tous collèges confondus) aux élections CSE de janvier 2019.
  • Contact

Recherche Par Mots Clés

Contacter un délégué

Alain MONPEURT : Délégué Syndical Central

Doriane GARATTONI : Déléguée Syndicale adjointe

Delphine DEBUCHY : Déléguée Syndicale

Thierry COTTIN : Délégué Syndical

Eric GROULT : Délégué Syndical Central adjoint

COMMUNICATION SYNDICALE

 

CFE-CGC NORAUTO, LE SYNDICAT

AU SERVICE DU PERSONNEL D'ENCADREMENT
(CADRES ET AGENTS DE MAÎTRISE) !
               
adhesion en ligne 3

 
 
 
facebook2

 
 

fb_suivez_nous.png
 
                                          
twitter3.jpg

 

 

Informations Générales :

Fil de l'actualité sociale :

 

    

 


 

page-pub-fb.jpg

 

prof-fb.jpg

 

ban_conf.jpg

 

ban_metal.jpg

 

ban-lorraine.jpg
 

 

 

 

ban_cfecgcauto.jpg

 

Branche

 

CCSA.jpg

 

accordsN.jpg

 

Droit-du-T.jpg

 

CodeT.jpg

 

Legifrance.jpg

 

licenciement-.png

 

Prud.jpg

 

contratT.jpg

 

rupture-conv.jpg

 

inaptitude

 

Protection-sociale.jpg

 

ComDePresse.jpg

 

Form-jpg

 

Apasca.jpg

 

 

Apasca 2013

 

Conseil

 

ComprendreR.jpg

 

La-retraite-en-clair.jpg

 

 

RefRetraites.jpg

 

ADHEREZ A LA CFE-CGC !

Qqsm

Comment être bien informé ?


   page facebook publique : informations générales 

 

facebook.jpg

ajouter-Fb.jpg

   facebook Cfe-cgc Norauto : inscrivez-vous pour
   recevoir des informations spécifiques en direct !


suivre-t2.jpg

twitter CFECGC_NORAUTO : suivez-nous pour être
informé dès qu'un nouvel article est publié sur ce site

 

 

 

 

cfe-cgc-norauto.com  "espace pubic" pour connaître
toutes les actions et les résultats de  la CFE-CGC au
service des collaborateurs de l'entreprise Norauto.

 


 

 


les affiches CFE-CGC NORAUTO diffusées dans
 les 300 Centres Norauto et les Services Centraux

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vos interlocuteurs CFE-CGC NORAUTO par région
joignables 6 jours sur 7 par téléphone et par mail à :
            assistance@cfe-cgc-norauto.com 

 

adhesion en ligne 3