Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 19:00

accord.jpgLa CFE-CGC NORAUTO s'était fixée pour objectif de concrétiser un accord "Contrat de génération" ambitieux favorisant l'accès à l'emploi des jeunes, la transmission des savoirs et de compétences, et surtout le maintien dans l'emploi des salariés plus âgés dans de bonnes conditions. Ses propositions ayant été entendues et acceptées par la Direction au terme de plusieurs mois de négociations, elle est signataire, en date du 27 septembre 2013, de l'accord. Il se décline sur 3 axes d'engagements :

recrutement.jpgDes engagements en faveur de l'insertion durable des jeunes :
- des objectifs chiffrés de recrutements de jeunes en CDI : recruter 120 jeunes (moins de 26 ans ou de 30 ans s'ils sont handicapés) sur les 3 ans de l'accord,
- des modalités d'accès à la formation et d'intégration dans l'entreprise : mise en place d'un parcours d'intégration et désignation d'un "parrain",
- des modalités de mise en œuvre d'un entretien de suivi entre le jeune, son responsable et son référent,
- des perspectives de développement de l'alternance et les conditions de recours aux stages, ainsi que les conditions d'accueil des stagiaires et alternants : accueillir 275 jeunes en contrat d'alternance avant la fin de l'accord.

CG1Des engagements en faveur de l'emploi des salariés âgés (+ de 45 ans pour les embauches, - de 55 ans pour les salariés en poste) :
- des objectifs chiffrés en matière d'embauche : 15 salariés âgés sur les 3 ans de l'accord,
- des objectifs en matière de maintien dans l'emploi des salariés âgés : il s'agit de reculer l'âge moyen de cessation d'activité des plus de 55 ans pour parvenir à l'âge légal de départ volontaire à la retraite au terme des 3 ans de l'accord, et d'atteindre 3,5% (soit 60 collaborateurs de plus) de salariés âgés de 55 ans et plus dans les effectifs de l'entreprise au terme des 3 ans de l'accord, à effectif constant,
- des mesures destinées à favoriser l'amélioration des conditions de travail et de prévention de la pénibilité par l'adaptation et l'aménagement du poste de travail.

Parmi les différents domaines d'actions proposés, les thèmes suivants sont retenus :
- anticipation des évolutions professionnelles et gestion des âges : proposition de l'entretien de seconde partie de carrière systématique aux collaborateurs de plus de 55 ans,
- développement des compétences et accès à la formation : faire connaître aux collaborateurs de 55 ans et plus les actions de formation disponibles dans l'entreprise et une information spécifique sur les dispositifs de DIF et VAE,
- aménagement des fins de carrière et transition entre activité et retraite : information spécifique et préparation à la retraite des collaborateurs de 55 ans et plus (formation "préparer ma retraite"), et la possibilité de temps partiel de fin de carrière pour les collaborateurs à temps complet.

Des engagements en faveur de la transmission des savoirs et des compétences tels que la lise en place d'un nouveau portail informatique, de parcours au sein de l'entreprise, et de relais.

L'accord précise le calendrier prévisionnel de mise en œuvre des actions, ainsi que les modalités de suivi de leur réalisation, les modalités de communication interne et externe de l'accord, et les modalités de son suivi et d'évaluation de ses résultats. 

Repost 0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO - dans Information
17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 09:00

Ticket8-p.jpg
paie.jpgLa seconde réunion de négociation annuelle obligatoire Norauto s'est tenue le 17 septembre 2013 à Lesquin. La CFE-CGC a fait part de ses revendications salariales en demandant une augmentation de rémunération au moins égale au double du taux de l'inflation. Pour la CFE-CGC NORAUTO, il s'agit de préserver le pouvoir d'achat des salariés et surtout de rattraper le retard pris l'année précédente notamment pour les cadres et agents de maîtrise dont le salaire a été plafonné au motif inavoué qu'il se trouvait supérieur à la grille des salaires "minima". Elle a aussi demandé un relèvement de 10% du montant de l'ensemble des primes d'objectifs destinées aux responsables de secteur, ainsi que la définition d'objectifs qui puissent être vraiment atteignables.


CE.jpgLa CFE-CGC a aussi réclamé une augmentation du budget des oeuvres sociales des C.E. en vue d'améliorer les avantages sociaux distribués par ces derniers (chèques cadeaux pour Noël, voyages, cinéma, etc.). Elle souhaite obtenir une dotation de 0,8% de la masse salariale brute (au lieu de 0,6% actuellement). Elle considère que c'est une mesure peu coûteuse puisqu'elle n'est pas assujettie à cotisations sociales et qu'elle serait très appréciée par tous les collaborateurs...


Ticket8-pLa CFE-CGC, très attachée au principe de l'utilisation des chèques déjeuner, qu'elle a contribué à mettre en place dès 2007, a relayé la demande de nombreux collaborateurs en réclamant le doublement de la valeur des chèques. Concrètement, la CFE-CGC souhaite que la valeur faciale des chèques passe de 4 à 8 euros. Le carnet mensuel serait ainsi composé de 16 chèques de 8 euros (soit 128 euros) pris en charge à 40% par le salarié (51,20€) et à 60% (76,80€) par l'entreprise.


hor2.jpgPar ailleurs, la CFE-CGC a attiré l'attention de la Direction sur les incidences sociales de l'élargissement des horaires des Centres. Elle a demandé, d'une part des informations sur les résultats économiques générés par cette action, et d'autre part, un bilan de l'impact social notamment pour l'encadrement. En effet, les cadres ne disposent pas d'un compteur horaire annuel et se voient forcés de compenser les tâches et la présence sur le terrain par un nombre d'heures croissant. Cela est d'autant plus impressionnant et pose véritablement problème dans les Centres de petites et moyennes tailles où ils sont peu nombreux...

La prochaine réunion de négociation annuelle obligatoire se tiendra à Lesquin le 11 octobre, la CFE-CGC sera attentive aux réponses de la Direction de l'entreprise et affirmera sa détermination à faire entendre et soutenir les remontées et souhaits des collaborateurs qu'elle représente.
 

Repost 0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO - dans Information
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 20:44
Repost 0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO - dans Information
25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 09:41

Les élus CFE-CGC NORAUTO ont participé au Comité Central d'Entreprise extraordinaire qui s'est tenu le 25 juillet 2013 à Lesquin et dont l'ordre du jour portait sur le déblocage exceptionnel de la participation et de l'intéressement, dans le cadre de la loi n° 2013-561 du 28 juin 2013. Cette réunion visait à examiner et discuter, d'une part, du projet d'avenant n° 5 à l'accord de participation aux fruits de l'expansion de l'UES Norauto signé le 18 juin 1992, et d'autre part, du projet d'avenant n° 9 au plan d'épargne des sociétés composant l'UES Norauto datant du 13 juin 2003. Il s'agissait notamment de définir le plafond maximum de déblocage de l'épargne salariale pour les collaborateurs de Norauto qui en expriment la demande. La CFE-CGC NORAUTO a obtenu satisfaction, puisque sur la base d'une proposition initiale de plafonnement à hauteur de 8 000 euros de la part de la Direction, les élus CFE-CGC sont parvenus à l'adoption d'un plafond de 20 000 euros, c'est-à-dire le maximum autorisé par la loi. Objectif atteint ! Le dispositif est opérationnel.

Equip-
Voici les deux avenants signés le 25 juillet 2013 : avenant n° 5 à l'accord de participation aux fruits de l'expansion de l'UES Norauto, avenant n° 9 au plan d'épargne des sociétés composant l'UES de Norauto. 

Comment procéder pour débloquer son épargne salariale ? Cliquez : ici

Repost 0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO - dans Information
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 20:30

L'indemnisation
 du congé de paternité et d'accueil de l'enfant suspend le contrat de travail du collaborateur ou de la collaboratrice de Norauto, qui n'est plus rémunéré(e) par l'employeur, mais par la Sécurité Sociale, dans la limite du plafond mensuel de celle-ci. L'accord d'entreprise relatif au congé de paternité négocié par la CFE-CGC NORAUTO et en vigueur dans l'entreprise depuis le 23 octobre 2002, venait jusqu'à présent, compléter le salaire net des cadres (hommes) ayant plus d'un an d'ancienneté et dont la rémunération excèdait le plafond mensuel de la Sécurité Sociale.

La CFE-CGC NORAUTO a négocié ces dernières semaines, puis signé le 12 juillet 2013 un avenant à l'accord du 23 octobre 2002 relatif au congé de paternité en vue de permettre à l'ensemble des nouveaux bénéficiaires de ce récent dispositif de percevoir également le complément de salaire versé par Norauto.

entrepôtLa CFE-CGC NORAUTO se fixe cet été pour objectifs : d'obtenir la possibilié de déblocage du plafond maximum (jusqu'à 20 000 euros) de l'épargne salariale (sujet qui sera discuté le 25 juillet en Comité Central d'Entreprise extraordinaire), et la concrétisation, en septembre, d'un accord "Contrat de Génération" où elle a fait, lors des négociations en cours, de multiples propositions constructives et des demandes d'engagements de la Direction en termes de recrutement des jeunes (moins de 26 ans), des plus âgés (au-delà de de 45 ans), et de maintien dans l'emploi des salariés de plus de 55 ans, avec un ensemble de mesures spécifiques d'accompagnement.

Repost 0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO - dans Information
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 05:00
M6

La CFE-CGC NORAUTO réclame la possibilité, pour les collaborateurs qui le peuvent et le souhaitent, de pouvoirdébloquer la totalité du plafond de 20 000 euros. Chez Norauto, cela doit passer par un accord de l'employeur ainsi que par une information et une consultation du Comité Central d'entreprise. La Direction souhaite plafonner la possibilité de déblocage de l'épargne à un montant nettement inférieur à 20 000 euros... Un Comité Central d'entreprise se tiendra à Lesquin le 25 juillet... Les discussions se poursuivent...

 
Repost 0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO - dans Information
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 07:00

réunion juin 2013

Le groupe de travail et de négociation CFE-CGC NORAUTO, composé de délégués et élus représentant une grande partie des métiers des quatres régions et des Services Centraux s'est réuni fin juin 2013 à Villeneuve d'Ascq afin de faire le point sur les négociations en cours et de décider ensemble des orientations à prendre. Une visite complète du nouvel entrepôt de Norauto a, par ailleurs, été organisée.

Les 15 membres qui participaient à cette réunion se sont félicités de la forte croissance du nombre d'adhérents CFE-CGC NORAUTO depuis le début de l'année, tout en analysant les motifs de l'intérêt porté par les nouveaux arrivants au sein de l'organisation. D'une part, de nombreux collaborateurs manifestent le souhait de s'investir dans un mandat syndical électif - et ce sera l'occasion de pouvoir le faire dès le début 2014 pour les élections des Comités d'entreprise et des Délégués du Personnel - et d'autre part, de très nombreux collaborateurs font part de leurs besoins d'informations, de conseils et de leur incompréhension notamment sur le nouveau mode de calcul de la prime d'intéressement, sur la communication qui leur a été faite à propos de l'élargissement des horaires d'ouverture des centres - pour laquelle la CFE-CGC considère que la concertation de l'encadrement et des équipes eut été bien plus fédératrice et motivante que la simple information donnée - et sur les stages à effectuer dans les centres pour les salariés des Services Centraux.

Deblocage_epargne-_salariale.jpgL'ordre du jour portait également sur le déblocage de la participation et de l'intéressement qui répond à une attente de nombreux collaborateurs et dont la CFE-CGC souhaite qu'il puisse être rapidement opérationnel chez Norauto et pour la totalité de l'enveloppe de 20 000 euros. Il portait aussi sur le projet d'accord "contrat de génération", sur le projet d'accord "congé de paternité et d'accueil de l'enfant", sur la "Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences" (GPEC), pour laquelle la CFE-CGC a déjà commencé à faire des propositions - mais qui pose encore de nombreuses interrogations et inquiètudes notamment sur les postes d'encadrement dans les centres - sur la position confédérale à propos de la nouvelle réforme des retraites, ainsi que sur les négociations annuelles obligatoires (NAO) qui s'ouvriront prochainement.

Les échanges ont été fructueux et permettront à la CFE-CGC de poursuivre ses actions dans l'intérêt des collaborateurs de l'entreprise, qui sont par ailleurs invités à remonter leurs idées constructives, ainsi que les dysfonctionnements qu'ils pourraient constater dans l'exercice du métier qu'ils exercent quotidiennement.


 

Repost 0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO - dans Information
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 16:44

atelier2.jpgActuellement en négociation sur la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC), et notamment sur l’évolution des filières dans les centres, la CFE-CGC remarque et regrette qu’aucun poste de « mécanicien-expert » n’ait été mis en place chez Norauto. 

A titre de comparaison, dans la filière vente, le poste de « vendeur-expert » existe. La CFE-CGC estime et a fait savoir à la Direction qu’il est indispensable, pour notre filière atelier, d’adapter les besoins et également de permettre aux collaborateurs d’avoir une vision complète des métiers de l’atelier.

Etendre le métier de « mécanicien » et le métier de « technicien-électricien » jusqu'au statut d’Agent de Maîtrise permettrait à une population ne désirant pas nécessairement manager mais ayant un potentiel important dans l’expertise et/ou le tutorat, de pouvoir accéder à l’échelon 20 de la Convention Collective et ainsi pouvoir prétendre à une reconnaissance méritée certaine.

Ces collaborateurs, sollicités au quotidien à résoudre de nombreuses difficultés techniques, sont aujourd’hui bloqués mécaniquement à l’échelon 12. Cet échelon, que la CFE-CGC considère comme « un plafond de verre », ne reflète absolument pas le niveau de technicité exigé de nos jours. Au-delà d’une certaine reconnaissance, faire coïncider le niveau d’exigence demandé à la réalité technique du terrain serait le reflet de la réalité.

Alors que la GPEC prévoit de travailler sur les compétences de demain, mettre à niveau cette filière est une réelle nécessité. C’est ce que demande la CFE-CGC.

 


Repost 0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO - dans Information
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 10:12

paternite.jpgDepuis le 1er janvier 2013, le congé de paternité n'est plus réservé au seul père de l'enfant. La loi du 17 décembre 2012 instaure le "congé de paternité et d'accueil de l'enfant". Il s'agit d'un congé ouvert à toute personne vivant maritalement avec la mère, indépendamment de son lien de filiation avec l'enfant : conjoint de la mère de l'enfant, personne vivant en concubinage avec elle, personne liée avec elle par un PACS (y compris dans le cadre d'un couple homosexuel).


Les droits octroyés par ce congé prévoient une autorisation d'absence accordée à la fois au père et à la personne vivant en couple avec la mère. Par conséquent, les deux bénéficiaires du congé perçoivent les indemnités journalières de la Sécurité Sociale.

La durée de l'absence est de 11 jours calendaires consécutifs (18 en cas de naissances multiples) qui se cumulent avec le congé de naissance de 3 jours prévu par le Code du Travail. Ce congé est à prendre dans les 4 mois qui suivent la naissance. Le collaborateur doit en faire la demande au moins un mois avant la date prévue pour le départ en congé et la Direction ne peut refuser ou reporter ce congé.

L'indemnisation du congé suspend le contrat de travail du collaborateur, qui n'est plus rémunéré par l'employeur, mais par la Sécurité Sociale, dans la limite du plafond mensuel de celle-ci. L'accord d'entreprise relatif au congé de paternité négocié par la CFE-CGC NORAUTO et en vigueur dans l'entreprise depuis le 23 octobre 2002, venait jusqu'à présent, compléter le salaire net des cadres ayant plus d'un an d'ancienneté et dont la rémunération excèdait le plafond mensuel de la Sécurité Sociale.

La CFE-CGC NORAUTO vient d'entamer une négociation en vue de permettre à l'ensemble des nouveaux bénéficiaires de ce récent dispositif de percevoir également le complément de salaire versé par Norauto.

  

Repost 0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO - dans Information
28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 22:19

La CFE-CGC, déjà fortement investie lors de la réalisation des deux premiers accords en faveur des personnes handicapées en 2007 et 2010, a négocié et signé un 3ème accord pour les années 2013 - 2015.

La CFE-CGC NORAUTO se félicite du bilan des deux premiers accords, puisqu'en 2007 et 2010, elle avait déjà réussit à faire adopter des objectifs ambitieux comprenant notamment 35 embauches sur la période 2010 - 2012 (42 ont finalement été réalisées) et 10 reconnaissances en interne de travailleurs handicapés (32 ont été effectivement concrétisées) dans le cadre du maintien dans l'emploi. Ce sont aussi 25 aménagements de la situation de travail concernant des salariés reconnus handicapés qui ont été effectués. Un vaste plan spécifique de 430 jours de formation spécifique a également été mis en oeuvre.

L'accord Norauto 2013 - 2015 qui vient d'être signé permet de répondre à l'obligation d'emploi en faisant progresser l'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap par des actions de maintien dans l'emploi et d'intégration. L'effort de recrutement porte sur 40 embauches et amènera le taux d'emploi à 4,2% (pour 3,36% à fin 2012). Les bénéficiaires de l'accord sont les personnes dont les possibilités d'obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites par suite d'une diminution de leurs capacités dès lors que ces dernières sont reconnues "travailleurs handicapés". Un vaste plan d'insertion et de formation est prévu, tout en renforçant la formation de l'ensemble des acteurs. La CFE-CGC apporte une attention particulère au développement du plan de maintien dans l'emploi en prévoyant d'identifier les principales contraintes et exigences des postes et en y apportant des solutions, aux mesures d'accompagnement  et aux situations d'inaptitude. L'accessibilté représente également un point incontournable de cet accord. Les prérogatives de la Commission de suivi sont plus largement étendues. Voici : l'accord en faveur des personnes handicapées négocié par la CFE-CGC et signé le 16 mai 2013.

Repost 0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO - dans Information
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 10:32

Le lundi de Pentecôte n'est plus un jour férié comme les autres. En 2004, il devient une journée de travail non rémunérée, une journée de solidarité pour les personnes âgées et handicapées. Depuis 2008, les entreprises peuvent choisir librement la date consacrée à cette journée et n'ont plus l'obligation de faire travailler leurs salariés le lundi de Pentecôte.


La CFE-CGC NORAUTO a signé un accord "journée de solidarité" le 19/09/08 qui prévoit notamment que :

- pour les cadres et agents de maîtrise encadrants, un jour de RTT soit affecté à la journée de solidarité,

- pour les collaborateurs non encadrants annualisés, 7 heures soient ajoutées au compteur d'annualisation.

Certains Centres Norauto situés sur des centres commerciaux ouverts le lundi de Pentecôte sont ouverts, mais ils sont peu nombreux. Si des collaborateurs sont appelés à travailler ce jour-là, c'est uniquement sur la base du volontariat (liberté de refuser), sous condition que l'avis du Comité d'entreprise de leur établissement soit préalablement sollicité nominativement pour les Centres Norauto concernés, et dans le cadre des délais de prévenance stipulés dans l'accord sur l'aménagement et la réduction du temps de travail (ARTT) signé par la CFE-CGC NORAUTO le 1er avril 1999.

Repost 0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO - dans Information
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 18:05

La mesure doit permettre aux bénéficiaires de débloquer jusqu'à 20 000 euros durant six mois. Elle entrera très probablement en vigueur dès le 1er juillet 2013. L'objectif est simple : en débloquant l'épargne salariale, le gouvernement espère relancer la consommation, ce qui profiterait à la croissance du pays.

L'annonce a été faite par le Président de la République le 28 mars 2013 pour le déblocage de la participation. Une proposition de loi a été déposée le 09 avril concernant le déblocage de la participation et de l'intéressement. Elle a été adoptée le 13 mai et sera examinée par le Sénat le 28 mai. Le décret devrait être promulgué courant juin.

Le déblocage est prévu en une seule fois et son montant plafonné ne sera ni imposable, ni soumis à cotisations à l'exception de la CSG et de la CRDS. Il devra être utilisé exclusivement pour financer l'achat de biens ou la fourniture de prestations de services. Il faudra conserver les pièces justificatives en vue d'un éventuel contrôle de l'administration fiscale.

Les sommes qui sont concernées sont les fonds investis avant le 1er janvier 2013 sur un plan d'épargne d'entreprise. 
Pour les collaborateurs de Norauto, il s'agit des placements constitués par l'intéressement (primes trimestrielles) et la participation aux bénéfices dans les fonds de "Noraction", "Arcancia Prudence 352" et en "compte courant bloqué", à l'exclusion de "Arcancia Obligations et Solidaires 351".

Un accord d'entreprise et/ou une consultation du Comité Central d'entreprise après aval de la Direction sont nécessaires pour permettre aux collaborateurs de Norauto de débloquer cette épargne placée sur "Noraction" et/ou en "compte courant bloqué".

La CFE-CGC NORAUTO a entamé dès-à-présent la négociation afin que le dispositif puisse être applicable chez Norauto dès le début du mois de juillet. Elle a néanmoins tenu à rappeler à la Direction de l'entreprise que la hausse du pouvoir d'achat passe avant tout par les augmentations de salaires plutôt que par le fait que les collaborateurs soient obligés de puiser dans une épargne qui leur fera défaut le jour où ils risquent d'en avoir besoin pour financer, par exemple, les études de leurs enfants ou leur future retraite.

Repost 0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO - dans Information
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 08:00
Repost 0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO - dans Information
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 21:52

1er-mai.jpgFidèle à son positionnement historique,  la Confédération Française de l’Encadrement-CGC  ne participera pas aux défilés ni aux rassemblements du 1er mai 2013.

La CFE-CGC est une organisation apolitique qui a fait le choix de privilégier la concertation et la négociation.  À l’heure où les plans sociaux se multiplient, notre place est auprès des salariés, dans les entreprises.  C’est dans le dialogue et la construction que nous souhaitons nous faire entendre.

La CFE-CGC s’exprimera à l’occasion de la Conférence sociale organisée par le gouvernement les 20 et 21 juin prochains. Elle proposera des axes forts pour apporter des solutions concrètes à la crise que nous traversons et plus particulièrement en matière d’emploi et de pouvoir d’achat pour les salariés de l’encadrement et nos collègues des fonctions publiques.

Dans le cadre des premières rencontres préparatoires, la CFE-CGC a demandé qu’un atelier sur le thème de l’Europe sociale et fiscale soit ajouté lors de la Conférence sociale.

 

Repost 0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO - dans Information
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 13:13

 

 

Repost 0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO - dans Presse
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 13:03

cotrat de generationLe contrat de génération vise à lier l'insertion durable des jeunes dans l'emploi, le maintien dans l'emploi des salariés âgés (salariés en poste d'au moins 57 ans ou de 55 ans en cas d'embauche) et la transmission des savoirs et des compétences. Ce nouveau dispositif est créé par la loi 2013-185 du 1er mars 2013. Il est issu d'un accord unanime des partenaires sociaux le 19 octobre 2012 et entre en vigueur par le décret officiel du 16 mars 2013. Le but du contrat de génération est de favoriser le développement d'une gestion active des âges en entreprise, facteur de compétivité et de performance pour les entreprises.

Norauto (qui fait partie des entreprises comptant plus de 300 salariés) a l'obligation de négocier, avec ses partenaires sociaux, un accord d'entreprise relatif au contrat de génération (d'une durée maximale de 3 ans) ou, en cas d'échec des négociations, doit établir un plan d'action ayant le même objet.

L'accord ou le plan d'action doit être précédé d'un diagnostic et doit contenir des dispositions conformes aux prescriptions légales et réglementaires. A défaut d'accord ou de plan d'action conforme déposé à l'administration au 30 septembre 2013, Norauto sera redevable d'une pénalité plafonnée à 1% de la masse salariale. L'accord "contrat de génération" se substitue à l'accord "séniors".beneficiairesL'accord ou le plan d'action doit comporter des engagements en faveur de l'emploi durable des jeunes : des objectifs chiffrés de recrutements en CDI, les modalités d'accès à la formation et d'intégration dans l'entreprise avec au minimum la désignation d'un référent, les modalités de mise en oeuvre d'un entretien de suivi du jeune, les modalités de recours aux stages et aux contrats en alternance. Il doit aussi comporter, pour les salariés âgés :  des objectifs chiffrés de recrutement ou de maintien dans l'emploi, des mesures sur l'amélioration des conditions de travail et la diminution de la pénibilité (telles que l'aménagement de postes ou l'organisation du travail), des actions dans au moins deux des cinq domaines suivants : recrutement de salariés agés, gestion des âges, coopération inter-générationnelle, formation, gestion des fins de carrières.

logo-mail.jpgLa CFE-CGC qui a largement contribué à la concrétisation de l'accord "Séniors" signé chez Norauto le 29 décembre 2009, sera particulièrement attentive au recrutement et à la formation des jeunes ainsi qu'à la formation des séniors, en privilègiant l'amélioration des conditions de travail, le maintien dans l'emploi des séniors, sans oublier la pénibilité. La CFE-CGC veillera notamment à ce que les points qu'elle a négociés et acquis dans l'accord "séniors" qui arrive à terme soient intégrés, et même améliorés, dans le projet d'accord "contrat de génération". Elle entend faire de cette négociation un véritable projet d'avenir pour les plus jeunes tout en sécurisant les fins de carrières.


 

Repost 0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO - dans Information
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 05:00

action soutien scolaire 2013-

action soutien scolaire 2013- action soutien scolaire 2013-

Tutoriel-prof express- Tutoriel-prof express-

3ème trimestre scolaire :

Nous vous rappelons le service Prof Express, souscrit par la fédération de la Métallurgie, à destination des enfants ou petits-enfants de l’ensemble de ses adhérents, disponible gratuitement sur le site : www.metallurgie-cfecgc.com


Prof Express est un service de téléassistance par téléphone ou sur Internet qui propose une mise en relation directe avec un professeur particulier issu de l’Education Nationale, pour de l’aide aux devoirs.

Les matières disponibles sont l’Anglais, le Français et les Mathématiques. La permanence (internet ou téléphonique) est assurée du lundi au jeudi de 17h à 20h, le dimanche de 15h à 20h.


Niveaux scolaires proposés :

-        Ecole primaire – Du niveau CP au niveau CM2 (Nouveau !)

-        Collège - De la 6ème à la 3ème - Brevet des collèges

-        Lycée - De la seconde à la terminale - Toutes filières – BAC

-        Lycée professionnel - CAP - BEP - Toutes filières

-        BTS - Toutes filières

 

Pour y accéder, vous devrez renseigner vos identifiants d’accès à l’espace adhérent du site. Si vous ne les avez pas en votre possession, envoyez-nous un mail en cliquant : ici

 
  Prof Express : une action de soutien scolaire incluse dans votre adhésion CFE-CGC

 

Repost 0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO - dans Affichage Norauto
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 17:52

voteCFE-CGCAujourd’hui est franchie une étape importante dans la reconnaissance de la représentativité des organisations syndicales de salariés : la mesure de leur audience tant au niveau national interprofessionnel que par convention collective.

La CFE-CGC est fière des résultats de son audience catégorielle (techniciens, agents de maîtrise, ingénieurs, cadres ou assimilés) de 18,14 %, soit plus double du seuil minimal requis !

Cette mesure est une première et ne peut se comparer à aucune autre. Elle résulte de la consolidation des voix obtenues par la CFE-CGC lors des élections professionnelles d’entreprise dans les collèges où se trouvent des salariés visés par ses statuts, auxquelles s’ajoutent les voix recueillies dans le deuxième collège aux élections TPE et dans le collège « production » des élections aux chambres d’agriculture.

À la table des négociations nationales interprofessionnelles, couvrant tous les salariés, la CFE-CGC pèse 10,78 % et devient la quatrième organisation par ordre d’importance, n’en déplaise à certains !

La CFE-CGC est incontestablement une organisation syndicale dans laquelle les salariés de l’encadrement se reconnaissent et qui compte dans le paysage syndical français.

logo-mail.jpgChez Norauto, la CFE-CGC pèse actuellement pour 22,2% à la table des négociations pour les accords concernant l'ensemble des salariés de l'entreprise, et se situe à la première place avec un score 57,2% dans les collèges "cadres" et "agents de maîtrise" (seuls collèges où elle a vocation à présenter des candidats, conformément à ses statuts). Elle poursuit son développement...

 

Repost 0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO - dans Information
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 10:00
Repost 0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO - dans Affichage Norauto
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 21:56

 

Suite aux intempéries exceptionnelles du mardi 12 mars 2013, de nombreux collaborateurs n'ont pas pu se rendre sur leur lieu de travail. Isabelle LAMIRAND, déléguée syndicale et élue CFE-CGC des services centraux et Myriam-Annie HACHE, élue CFE-CGC des mêmes services, ont rencontré la Direction de l'établissement, jeudi 14 mars, afin de connaître sa position à propos de ces absences bien involontaires.

Myriam-Annie HACHE a énuméré les situations qui se sont présentées, telles que : l'impossibilité de sortir de chez soi, l'impossibilité d'atteindre les locaux (puisque le CRT de Lesquin était fermé), une journée de télétravail prise par avance, une journée assimilée au télétravail par le fait de disposer d'un ordinateur portable, etc.

La Direction de l'établissement a écouté et entendu la demande de la CFE-CGC NORAUTO et s'est engagée à en référer à la Direction Générale en vue d'une réponse rapide, équitable et identique pour tous.

Décision : Une note de la Direction sera rédigée dans les prochains jours à l'attention des collaborateurs des services centraux concernés pour annoncer que cette journée exceptionnelle du mardi 12 mars 2013 ne sera décomptée, ni en RTT, ni en congés payés, mais sera bien considérée en journée travaillée.

La CFE-CGC, qui se place toujours dans une démarche constructive de dialogue, se félicite de cette décision et tient à remercier la Direction, et tout particulièrement la Direction Générale pour cette initiative qui sera largement appréciée par les collaborateurs concernés.

Les collaborateurs des Régions qui n'auraient pas pu se rendre dans leur Centre Norauto ce même jour, et qui rencontreraient des difficultés pour l'affectation de cette journée peuvent contacter la CFE-CGC, pour expliquer leur situation, en cliquant sur ce lien : 12 mars 2013.            Plus de détails : "espace adhérent"


Repost 0
Publié par : CFE-CGC NORAUTO - dans Information

Qui Sommes-Nous ?

  • : CFE-CGC NORAUTO
  • : La CFE-CGC NORAUTO est la 1ère organisation syndicale de l'Encadrement (Cadres et Agents de Maîtrise) de NORAUTO. Elle a obtenu 68,8% des suffrages de l'Encadrement aux élections des Comités d'Entreprise de mars 2014.
  • Contact

COMPTEUR DE VISITES :

 

 

Recherche Par Mots Clés

COMMUNICATION SYNDICALE

 

CFE-CGC NORAUTO, LE SYNDICAT

AU SERVICE DU PERSONNEL D'ENCADREMENT
(CADRES ET AGENTS DE MAÎTRISE) !
               
adhesion en ligne 3




facebook2



                                          
twitter3.jpg


Scoop.it1


Scoop.it2

 

 

Informations Générales :

Fil de l'actualité sociale :

 

BannièreSite    

 

page-pub-fb.jpg

 

prof-fb.jpg

 

ban-scoop.itN.jpg

 

ban-info-scoop.jpg

 

Encad.jpg

 

Risques-ps.jpg

 

handi.jpg

 

ban_conf.jpg

 

ban_metal.jpg

 

ban-lorraine.jpg

 

ban-scoop-métalor

 

Ban_URLorraine.jpg

 

CM.jpg

 

ban-Scoop-Moselle

 

ban_cfecgcauto.jpg

 

Branche

 

CCSA.jpg

 

accordsN.jpg

 

Droit-du-T.jpg

 

CodeT.jpg

 

Legifrance.jpg

 

licenciement-.png

 

Prud.jpg

 

contratT.jpg

 

rupture-conv.jpg

 

inaptitude

 

a-savoir.jpg

 

Protection-sociale.jpg

 

ComDePresse.jpg

 

Form-jpg

 

Apasca.jpg

 

APASCA.jpg

 

Apasca 2013

 

Conseil

 

ComprendreR.jpg

 

La-retraite-en-clair.jpg

 

 

RefRetraites.jpg

 

 

 

 



 









 

ADHEREZ A LA CFE-CGC !

Qqsm

 

Pourquoi adhérer à CFE-CGC NORAUTO

 

juridique.jpg

 

 

MeyClub.jpg

Adhérents CFE-CGC Métallurgie Lorraine : profitez
des offres Meyclub (incluses dans votre adhésion) 

Meyc.jpg

 

Choix gagnant

 

 



Formulaire 

Cotisation syndicale et crédit d'impôt

 

Comment être bien informé ?


   page facebook publique : informations générales 

 

facebook.jpg

ajouter-Fb.jpg

   facebook Cfe-cgc Norauto : inscrivez-vous pour
   recevoir des informations spécifiques en direct !


suivre-t2.jpg

twitter CFECGC_NORAUTO : suivez-nous pour être
informé dès qu'un nouvel article est publié sur ce site

 

Banniere-pour-affiche.jpg

cfe-cgc-norauto.com  "espace pubic" pour connaître
toutes les actions et les résultats de  la CFE-CGC au
service des collaborateurs de l'entreprise Norauto.

 

norauto_logo.jpg
 les affiches CFE-CGC NORAUTO diffusées dans
 les 260 Centres Norauto et les Services Centraux


A votre service dans toutes les régions-5
Vos interlocuteurs CFE-CGC NORAUTO par région
joignables 6 jours sur 7 par téléphone et par mail à :
            assistance@cfe-cgc-norauto.com 

CS22032012


Carte-regions-4

 

adhesion en ligne 3 

 

 

SONDAGES CFE-CGC NORAUTO